Accueil
>
Blog Yabe
>
Rencontre avec Véronique, Ver autre chose

Rencontre avec Véronique, Ver autre chose

Yabers

9/3/22

Petite promenade dans le centre ville de Nancy, pour rencontrer Véronique, gérante de la boutique Ver autre chose, à retrouver au 14 rue de pont Mouja !

On a lui a demandé son avis sur le commerce aujourd’hui, sur sa vision concernant le digital, et les conseils qu’elle pourrait donner pour mieux consommer !


Pourquoi “Ver autre chose” ? 🤔

Véronique :  Pour moi c’est une deuxième vie professionnelle, j’avais déjà fait ma carrière auparavant dans un domaine totalement différent et la décoration m’a toujours passionné. En ouvrant cette boutique j’ai pu retrouver un univers qui me plaisait beaucoup et d’autant plus à Nancy car c’est ma ville de cœur. Je cherchais un lieu proche de la place Stanislas et la rue du pont mouja est une rue assez aérée. Le choix du nom de la boutique “Ver autre chose” est apparu alors comme une évidence puisque dans ma vie j’allais vers autre chose, vers un autre univers et je voulais proposer autre chose au client. Il y a aussi un tout petit jeu de mot avec mon prénom qui est Véronique !

Les produits phares ? 🍷

Véronique : Mon petit dada c’est les luminaires, car ça termine la décoration ! J’ai aussi plein de chouchous et de coups de cœur en boutique.

Une journée type d’un commerçant à Nancy ? ⏰

Véronique : Une bonne partie d’administratif, une partie d’animation sur les réseaux sociaux,  sur les sites de ventes en ligne et sur mon site internet. La partie qui m’est le plus agréable c’est l’accueil de la clientèle. Je suis aussi amenée, de temps en temps, à me rendre à domicile chez des clients pour installer du mobilier ou les conseiller.

Et le bio / commerce équitable ? ♻️

Véronique : Je cherche de plus en plus à avoir des fournisseurs qui ont une conscience et une dimension écologique. Soit des fournisseurs français parce que l’impact est direct : on fait tourner l'économie française avec des produits qui ne viennent pas de l’autre bout du monde. Soit des fournisseurs étrangers mais qui ont une dimension écologique dans le traitement des matières premières comme par exemple avec le plastique recyclé. Je cherche toujours la dimension sociétale, en travaillant avec des ESAT ou en faisant travailler des femmes. J’essaie de plus en plus de trouver une cohérence, après c’est toujours difficile d’y arriver à 100% car certains produits n’ont pas d’équivalent malheureusement.

Être commerçant, qu’est-ce que ça signifie ? 👨‍💻

Véronique : Être un acteur de centre ville ! Les petits commerces c’est ce qui fait la différence dans les centres villes, ça apporte une âme. On a besoin de grandes enseignes parce que ce sont des moteurs, ils apportent des choses complémentaires. Il faut savoir qu’un commerce en centre ville fait vivre beaucoup de monde et contribue à avoir un cadre agréable. On est tous interdépendants et on à tous intérêt à ce que le centre ville soit actif !

Vos clients face à la situation sanitaire ? 🦠

Véronique : Les clients étaient très soucieux de notre survie, ils étaient sensibles à notre sort. On a vu certains clients qui ont commencé à se poser la question de l’importance de la consommation locale. Il y avait déjà une prise de conscience avant mais cela s'est concrétisé avec la crise. En ce qui concerne le système de vente en ligne par de gros groupes, ça nous causé du tort. J’ai mis mes produits en ligne, et je me suis rendu compte qu’il y avait un sacré leurre sur les ventes sur internet parce que certaines enseignes gonflent allègrement les prix… après ça ils  peuvent offrir la livraison, favoriser le retour gratuit qui est tout sauf écologique et ca c’est quelque chose qui me fait un peu rager.

La relation avec les autres commerçants du quartier ? 🤝

Véronique : Il y a une certaine entraide entre les commerçants! Moi je suis assez impliquée en centre ville et j’essaie de faire bouger les choses, de donner mes idées. Je fais partie de l’association des commerçants et j’essaie de m’impliquer au maximum dans la ville.

La désertification des centre-villes : mythe ou réalité ? 💬

Véronique :  Réalité ! Malheureusement … on a un gros problème d'accessibilité au centre ville. Ce n’est pas que l’offre dans le centre ville n’existe pas, c’est qu’il y a beaucoup de facteurs qui ne sont pas là pour faciliter l'accès au centre ville. Par exemple, les coûts liés au problème de stationnement, aux problèmes de bouchons, le télétravail. Cela fait deux ans que c’est compliqué pour les gens et les habitudes liées à ces deux ans ont instauré ne sont pas forcément très bonnes ! Cependant, je crois à l’avenir des centres villes, des petites boutiques mais il faut favoriser d’autres implantations au centre ville. Il y a des zones franches qui ont été créées il n' y a pas longtemps, on parle des centres commerciaux en périphérie mais c’est une politique d’il y a quarante ans…

Le Digital : ami ou ennemi du commerce de proximité ? 💻

Véronique : Ami ! Je suis sur les sites de vente en ligne qui sont des sites de proximité, des marketplaces locales! Je pourrai vendre sur Amazon mais c’est contre mes valeurs.

Votre avis sur Yabe ? ♥️

Véronique : Je ne peux que saluer des initiatives locales comme Yabe qui font la promotion du commerce de proximité !

Une astuce à partager pour mieux consommer ? ♻

Véronique : Pour consommer mieux il faut se poser la question de la durabilité du produit !

Un lieu incontournable à Nancy ? 📍

Véronique : Rue Félix Faure, c’est une rue où il y a beaucoup de peinture d'art nouveau sur les façades, j’adore m’y promener.

‍Une anecdote client ? ✨

Véronique : J’ai un nouveau fournisseur avec des produits commerce équitable, une marque danoise ! j’avais commandé un petit personnage sur une oie en laine bouillie, et c’est une cliente qui m’a raconté que c'était l’histoire du “Le Merveilleux Voyage de Nils Holgersson à travers la Suède” ! En discutant avec elle, je lui ai prêté un livre que je trouvais approprié pour elle, elle l’a adorait et elle m'a acheté justement le livre de cette histoire. Ça m'a beaucoup touché, c’est des échanges vraiment sympas. La relation que l’on a avec nos clients va bien au-delà de la relation marchande.

Mais le vrai lieu incontournable à Nancy : ça reste ici !




#RejoignezLeMouvement

Téléchargez dès maintenant l'application

Nos derniers articles

Inscrivez-vous à notre Newsletter.

Ne manquez plus rien de notre actualité !

✅ Merci pour votre support ! 🙏
Oops! Nous avons rencontré un problème avec votre adresse email ...